La Mode « sans dessus dessous » au Musée des Arts Décoratifs


Par Zadiggidaz

 

armature-811820013

Reconstitution de paniers escamotables XVIIIe, Musée des Arts décoratifs, 2013 

Du corset au Wonderbra en passant par les paniers et autres crinolines, le Musée des Arts décoratifs présente sa nouvelle exposition autour des dessous de la mode. Dans la lignée des expositions telles que celles consacrées aux XVIII et XIXe siècles ou plus récemment, Fashioning Fashion, l’institution renommée de la rue de Rivoli présente l’envers de la mode dans une approche ludique et didactique jusqu’au 24 novembre 2013.

Du XVIe à nos jours, l’exposition retrace ainsi l’histoire de ces armatures qui firent souffrir nos aïeux mais qui répondirent aux caprices de la Mode et à l’évolution nécessaire de la silhouette à travers le temps. Ainsi, à travers les deux étages habituellement réservés aux expositions sur la mode, vous pourrez découvrir ces pièces d’exception, longtemps cachées mais aujourd’hui dévoilées. Pour mieux comprendre l’ensemble, l’exposition s’accompagne de vidéos explicatives ainsi que de reproductions articulées et mécanisées donnant un aspect ludique à l’ensemble. Par ailleurs, une partie de l’exposition est même consacrée à l’essayage de reconstitutions réalisées pour l’occasion. Oui, vous aussi venez les crinolines de vos ancêtres : instant sportif et fou-rires garantis !

homme-en-slip-et-gaine-expo-la-mecanique-des-dessous_0

Slip-gaine pour homme, photo, Musée des Arts Décoratifs

Autre aspect de l’expo, et non des moindres, celle-ci fait également lumière sur les hommes, habituellement grands oubliés de ce genre d’exposition. Ainsi, l’exposition présente l’évolution des sous-vêtements masculins, parfois plus surprenants que les sous-vêtements féminins. Si corsets, crinolines et tournures restent impressionnantes, vous serez étonnées, mesdames, de constater que les hommes trichent aussi ! Et oui, push-ups, rembourrages et autres effets d’optiques ont également servi  à mettre en valeur les attributs de ces messieurs et ce, depuis le Moyen-Âge… Rien à envier donc, aux dessous de ces dames !

Enfin, c’est  sur une section dédiée aux couturiers contemporains que l’expo se clos, habile manière de mettre en valeur  ces dessous devenus dessus. Alexander McQueen, Jean Paul Gaultier ou Comme des Garçons, chacun rendant hommage à ces dessous avec plus ou moins d’audace. N’oublions pas  que ce sont des dessous : un peu de pudeur tout de même !

 

La Mécanique des dessous c’est :

  • Au Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli 75001 Paris
  • Jusqu’au 24 novembre 2013 (fermé le lundi)

Pour plus d’informations :

 

 

2 réponses à “La Mode « sans dessus dessous » au Musée des Arts Décoratifs

  1. Pingback: La Mode « sans dessus dessous » au ...·

  2. J’ai fait cette exposition. Aucun chat ni lapin dans le coin, donc pas le moindre intérêt à première vue. Toutefois, un coin est spécialement dédié à l’essayage des tenues des différentes époques. J’y ai vu beaucoup de demoiselles y prendre un plaisir coquet. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s