La Sélection: Journées du Patrimoine


Par Lola LBL

journees-patrimoine-herault-gard-languedoc-roussillon-paca-vaucluse-bouches-du-rhone-photo_0

Sous la pluie pour beaucoup encore cette année, allez vous mettre à l’abri ce samedi et dimanche 14 et 15 septembre dans des édifices qui valent le coup d’oeil. Si les incontournables (Palais de l’Elysée, Palais Bourbon et Sénat, déjà tous bien peuplés dès le matin) attirent toujours, certains d’entre vous chercheront peut-être plus original et moins parisien.

  • L’école des Chartes (Paris)

C’est la première fois que l’Ecole participe aux JEP! Formant principalement à la conservation des archives et des bibliothèque, elle a été fondée au début du XIXème siècle, période de création de grandes écoles (Polytechnique, Mines, Ecole Normale). En effet, l’accumulation d’archives et de dépôts littéraires, après la confiscation de biens pendant la Révolution, nécessitait la création d’une institution qui est logée aujourd’hui dans les bâtiments de la Sorbonne.

image1

  • Les Turbulences – Frac Centre (Orléans)

Le 14 septembre ouvre ce nouveau bâtiment dédié au FRAC (Fond régional d’Art contemporain, sorte de « ministère de la culture pour l’art contemporain délocalisé en région » pour faire schématique) de la région Centre. Imaginé par Jakob + MacFarlane, coupables aussi de la Cité de la Mode et du design et de son grand tube vert, il comprend des espaces pour les collections, les expositions et la recherche.

solid-form-UK-45621052483144b09018c165eb75f303

  • Cité Radieuse de Le Corbusier (Marseille)

Du grand classique mais encore si peu connu: la « maison du fada » pour les autochtones, conçue par Le Corbusier (architecture) et Charlotte Perriand (design) à la fin des années 40 est assez stupéfiante pour y aller au moins une fois. Pensé comme le nouvel habitat moderne et populaire, Le Corbusier tente l’expérience d’un bâtiment-ville où tout est construit pour que les habitants vivent dans une harmonie pratique: l’école est dans le bâtiment, une rue intérieure propose des commerces, le toit-terrasse est utilisé comme scène de théâtre, etc. Les appartements sont pensés pour le confort moderne (chauffage près du sol, électroménager) et même si le tout a un peu vieilli, vous croiserez des habitants encore très heureux de vivre dans ce petit village particulier. Le même type de bâtiment appelé « Unité d’habitation » a été décliné à Rézé (Loire Atlantique), Briez (Meurthe-et-Moselle), Firminy (Loire) et Berlin.

800px-Marseille_la_terrasse_de_la_citée_radieuse

  • LaM (Villeneuve-d’Ascq)

Le Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Lille Métropole a ouvert en 1983 dans le but de conserver et diffuser au mieux les collections de donateurs. En plus des salles d’exposition, un parc de sculptures, un auditorium, une bibliothèque, un service éducatif et culturel constituent un centre culturel  bien pensé où l’art brut notamment est mis en valeur.

100909_ML_0079_MAM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s