Quelques feuilles de Mathieu Sapin


Par Les Clefs Relle

feuille-de-chou-sapin

On se fait souvent des films sur le cinéma et son monde peuplé d’acteurs beaux comme James Dean, de réalisateurs aussi charismatiques que Sean Penn et d’assistantes aussi sexy que Falbala (si cette dernière ne répond pas à vos critères, libre à vous de la remplacer par la personne de votre choix).

Seulement, l’envers du décor d’un tournage n’est pas rose. Feuille de chou, journal d’un tournage de Mathieu Sapin est une bande dessinée qui rend compte avec brio de cet arrière plan cinématographique. Joan Sfar, réalisateur du film Gainsbourg Vie Héroïque et lui même dessinateur de BD, a demandé à Mathieu Sapin de l’accompagner du début à la fin du tournage et d’en faire le journal. C’est ce qu’a fait Mathieu Sapin avec brio, dont le dessin et la mise en page rendent très bien compte de l’atmosphère si spéciale qui règne sur un tournage.

Il suffit de regarder la Nuit américaine de François Truffaut pour avoir un bref aperçu des galères qui peuvent naître des acteurs, du décor, des intempéries, j’en passe et des meilleurs. Néanmoins on rit dans ce film, et loin de nous dégoûter du cinéma en nous en montrant ses aspects contraignants, on a plutôt envie d’y goûter de plus près.

Dans un registre différent, c’est un peu le même effet que procure la bande dessinée Feuille de Chou (journal d’un tournage) de Mathieu Sapin.

L’impression d’un monde à part, caché et parallèle qui se dégage de la Nuit américaine, est également retranscrite dans cette bande dessinée. Ce monde est organisé autour d’une hiérarchie toute particulière (le « réal » au sommet) ; un langage et des codes spécifiques forment un nouveau mode d’expression (on « tease » ses futurs partenaires).

Loin des écrivains naturalistes (dieu merci car je les abhorre), Mathieu Sapin ne cherche pas à masquer sa présence sur le tournage ni à être le plus objectif possible. Au contraire, il incarne un rôle supplémentaire dans la réalisation du film et détient un nouveau poste au sein de la hiérarchie : Mathieu Sapin devient une sorte de mouchard à l’apparence inoffensive mais recelant de nombreux pouvoirs. En effet, le souverain du royaume (Joan Sfar) a parlé : « Je vous présente mon copain Mathieu. Il va dessiner tout ce qui se passe autour du film. Il a le droit d’aller partout et de noter tout ce qu’il voit et entend. Même les pires saloperies. »

La BD nous fait découvrir aussi bien le quotidien le plus pragmatique d’un tournage que les anecdotes rigolotes : la cantine est un des éléments les plus importants pour les acteurs (notamment pour Claude Chabrol) ; une fois la scène définitivement tournée, le décor peut être mangé (en l’occurrence par Joan Sfar) ; tant que c’est hors champ, tout est permis (ainsi Eric Elmosnino, qui incarne Gainsbourg, garde ses basquets Puma pour accompagner un costume années 60), les animaux sont parfois les seuls à bien jouer la scène (ici le bull terrier qui incarne Nana, la chienne de Gainsbourg).

Le dessin est réalisé à l’aquarelle et donne l’impression d’avoir été en intégralité esquissé sur le tournage même, dans le feu de l’action. L’image, presque brouillonne, retranscrit à merveille le désordre organisé qu’est le tournage d’un film.

Un second volume a été réalisé, cette fois sur la post production. Etrangement, le dessin se fait légèrement plus aéré et plus net. Sans doute que, et seulement à ce moment là, l’équipe du film sait où elle va…

 

PS : la BD, ayant échouée sur la table du salon après ma lecture, n’a pas eu le plaisir d’y rester plus de quelques heures avant qu’un des colocs ne s’en empare. Avis à l’auteur des faits : Feuille de Chou s’appelle « revient » !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s