Makaramdam: soirée d’évasion musicale


Co-prod Soda&Gomorrhe & lesClefsRelle

 l

Ne se satisfaisant plus de vivre sous le même toit et de se supporter au moins 300 jours par an, certains habitants de l’App’art ont décidé de s’organiser une virée nocturne ensemble. Doux euphémisme pour parler d’une évasion durant laquelle Flocons fit diversion en chantant les mérites d’Yves Roucaute, afin que lesClefsRelle puisse par surprise assommer notre proprio Lola à grands coups de Zola. Le méfait accompli, nous nous ruions vers la porte d’entrée, synonyme de liberté, exception faite de SodaetGomorrhe qui la confondit avec la porte du placard, synonyme de bosse au front. 

 

Deux métros plus tard, nous voici arrivés sur la péniche du Petit Bain. Flocon, chaude comme la braise, SodaetGomorrhe, rapidement imbibé d’une boisson à bulles dont je tairai le nom, et lesClefsRelle, fatiguée d’avoir décrocheté les verrous de ses sujets de partiel, ont donc décidé d’aller voir Makaramdam, le groupe du Fridge, qui sest jeté dans le grand bain des demi-finales du Fallenfest avec ardeur.

 

l-1Indéniablement et en toute objectivité (non non, nous ne craignons pas que le Fridge nous refuse l’accès à la nourriture qu’il détient, c’est juste que c’est vrai…et qu’il est beau…et qu’on a faim), Makaramdam était bien le meilleur groupe de la soirée du Fallenfest. Avant toute considération musicale, parlons bien et parlons style (vestimentaire) : la chanteuse et le clarinettiste semblaient tout droit sortis du Livre de la jungle et des Milles et une nuits. Un peu comme si Baloo, Bagheera et Shere Khan s’étaient tous réconciliés du côté de chez Shéhérazade et avaient eu deux heureux événements à la suite, nommés Rindra et Maxime. Le bassiste Benoit avait visiblement fait un tour à 20 000 lieux sous les mers, un sourire niais sur la face, non pas que sa tête fut encore pleine d’eau, mais par fierté de faire admirer à tant de gens de si jolies palmes. La trompettiste Lucie et le guitariste-voix Pierre avaient l’air de finir le tournage d’un film de Tarantino, avec un peu moins de sang mais tout autant de kitch à la limite du pudique. Thierry le batteur avait pour seul apparat l’ensemble de ses percussions. Vous seriez surpris de ce qu’on dit par rapport aux japonais. Par rapport à leurs baguettes, bien sûr. Notre Fridge, quant à lui à la guitare, détrônait tous les participants de la fashionweek avec un pantalon outrancièrement zébré. Devant tant de beauté, Flocon s’abreuve de moult breuvages afin de ne pas brûler vive telle Sémélée devant la majesté de Zeus. En tout cas c’est sa version.

 

Les membres du groupe présents, même muets, le spectacle était déjà assuré. Mais c’était sans compter leur musique, à l’image de leurs costumes de scène : piquante, flamboyante, hétéroclite et composée de multiples influences, pour un résultat on ne peut plus réussi ! Ca groove, ça swing et ça break dans un mélange entre trip hop, soul, jazz et funk. La voix féminine semble sortie du groupe Morcheeba, sans compter les passages rapés qui évoquent sans conteste l’album Charango. Les solos jazzys de la clarinette et de la trompette ont littéralement embrasé la salle, et plus particulièrement un Soda&Gomorrhe déchaîné. Quant aux corps de Flocon et des ClefsRelle, ils se sont réchauffés en se déhanchant sur les rythmes ensorcelants.

 

Ce soir là au Petit bain, Makaramdam a « seulement » remporté la médaille d’argent. Eh oui, grands seigneurs et altruistes invétérés, les membres du groupe ont sciemment cédé le sommet du podium à Natural Respect (à écouter également pour les amateurs de reggae et les autres). Mieux vaut entendre cette musique que d’être sourd, dirait Soda&Gomorrhe, haïssant les hippies.

Que tous ceux qui ont manqué le concert se rassurent, Makaramdam remonte sur scène dès le 4 avril à l’Institut national des jeunes aveugles. Mieux vaut voir leurs costumes que d’être aveugle, dirait Soda&Gomorrhe, haïssant l’humour de bon goût. Toute la coloc’ sera au pied de la scène pour hurler leur nom et enlever leurs vêtements en signe de ralliement. Venez nombreux !

 

 

LE lien utile à aimer et à partager sans plus attendre:

https://www.facebook.com/Makaramdam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s