Fabrice Hyber, artiste ou intrus?


Par Flocons

to_2.fabrice_hyber_fontaine

Fabrice Hyber par-ci, Fabrice Hyber par-là. Un dossier de quatre pages dans Beaux-arts magazine faisant l’éloge de son travail, un supplément d’Artpress gratuit de cinquante pages sur ses quatre exposition parisiennes de l’automne, mais qu’a donc cet artiste de plus que les autres? Pourquoi cet engouement de la presse?

Je me suis donc rendue au Mac/Val, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, où ses POF (Prototypes d’Objets en Fonctionnement) sont exposés jusqu’au 20 janvier.

L’artiste s’est fait connaître dans les années 1990 notamment en exposant un étalage d’objets de son invention (les fameux POF) au Musée d’art moderne de la ville de Paris ou encore en transformant le pavillon français de la biennale de Venise en studio de création d’émissions de télévisions pour la 47ème édition. Il reçoit d’ailleurs la prestigieuse récompense du Lion d’Or à 36 ans. Puis, on n’a plus beaucoup entendu parler de lui pendant une dizaine d’années. Il revient avec quatre importantes manifestations cet automne au Mac/Val, au palais de Tokyo, à la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence ainsi qu’à l’Institut Pasteur. Il est partout mais son travail est-il à la hauteur de ce déchaînement médiatique? Je ne suis pas sortie convaincue de l’exposition des POF. Bilan :

Dans la grande salle des expositions temporaires du musée sont présentés en vrac des objets fabriqués par l’artiste pour imaginer des concepts : un masque aquatique dans lequel nous sommes invités à regarder et où nous nous trouvons face à  nos propres yeux (un miroir a été placé dans le masque), une table avec un miroir sans tain, une balançoire avec deux formes pointues sur le siège ( un dérivé des balançoires cochonnes?) ou encore de la pâte à modeler sur une table? Entre aire de jeux pour enfants et bouffonnerie, on rit jaune et on ressort des clichés sur l’art contemporain : ça, je pourrai le faire. Sauf que là, c’est vrai!

Fabrice Hyber, Prototypes d’Objets en Fonctionnement, MAC/VAL, Vitry-sur-Seine, du 20 octobre au 20 janvier 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s