Les soirées au Fun Palace


Par Flocons

Jeudi soir, j’ai réussi à m’échapper de l’appart’ pour aller au Fun Palace. Pour couper court à tout commentaire ou raillerie, non je ne suis pas sortie en boîte de nuit me trémousser toute la nuit. Mon Fun Palace à moi s’appelle le centre Pompidou. J’ai testé les jeudis soirs du Fun Palace à Beaubourg.

Ces soirées sont appelées ainsi en l’honneur de l’architecte Cédric Price et de son projet du Fun Palace qu’il imagine implanté à Londres dans les années 60. Il conçoit un centre de loisirs dont l’architecture n’est pas définie à l’avance, le public la modifie comme il l’entend et se l’approprie. Cette entreprise n’a jamais abouti mais le centre Pompidou en reprend le concept dans l’architecture si particulière de Renzo Piano. Un jeudi par mois, les 18-25 ans sont conviés sur invitation (notamment pour les adhérents) à des rencontres sur un thème. Des canapés sont installés et un salon est créé pour l’occasion dans une des salles de la collection permanente.

Ce jeudi, le thème était le mauvais goût, sujet vaste mais passionnant surtout actuellement. Confortablement installés sur des coussins, les quatre premiers invités ont lancé le débat : Julien Fournié est styliste dans la haute couture, Frederick Grasser Hermé plus connue sous les initiales FeGH se décrit comme « anarchiste-foodeuse », Patrick Roger est chocolatier et vient d’être élu meilleur artisan de France et Dora Moutot est une jeune bloggeuse de 23 ans qui a ouvert un blog « La gazette du mauvais goût » répertoriant tout ce qui peut être de mauvais goût actuellement. Des invités donc de tous horizons et avec différentes définitions du mauvais goût.

La discussion a été amusante, mouvementée, un peu confuse parfois. Ce qui en ressort est que le mauvais goût serait aujourd’hui ce qui sort de la norme et des nombreux cadres se dressant dans la société. Tout les vrais créateurs se sentent obligés de se faire remarquer, de rentrer dans la provocation, le mauvais goût parfois, le bon goût étant trop normé.
Patrick Roger dit avoir grandi à la campagne, dans une maison avec un jardin où il mangeait des aliments du potager. Il n’a pas vraiment de culture et cherche à se préserver de toute culture ou de toute référence pour créer à partir de rien et de ses propres idées. Il aime créer ses sculptures de chocolat loin de tout dans l’espace de sa chocolaterie. FeGH pense de même et dit vouloir rester vierge de toute influence dans ses créations.
Nous avons eu droit à un moment bien sympathique : une dégustation de réglisse salé, petite expérimentation de FeGH. Frederick est une personnalité hors du commun, vive, elle n’a pas sa langue dans sa poche. Finalement, le plus intéressant était vraiment de découvrir les différentes personnalités de ces quatre invités bien différents.

La deuxième partie de soirée, les invités ont été changés. Nous étions en effet répartis dans deux salles et nous étions donc censés voir les trois autres invités ensuite. Petit problème de logistique : Dora et Patrick sont restés, nous n’avons donc pas pu voir une des invitées. Cependant, deux autres créatrices nous ont rejoints : Anne Flippo parfumeuse-créatrice, autrement dit « nez », et GiedRé chanteuse lituanienne. L’intervention d’Anne fut très intéressante, elle expliqua qu’elle utilisait toutes les odeurs dans son métier constamment et que finalement, il n’y avait pas pour elle de mauvaises odeurs. Elles ont toutes leur utilité. La peau est aussi importante. Le grain de peau changera la tonalité d’un parfum. Le mauvais goût ou en l’occurrence la mauvaise odeur est très subjectif notamment dans le parfum puisqu’une odeur qui renvoie à une mauvaise expérience sentira forcément mauvais.
Petit à petit, la discussion a été beaucoup plus animée notamment lorsque Dora a pointé du doigt le fait que selon elle, la France ne pousse pas assez les jeunes à la création dans leurs études. On apprend beaucoup par cœur mais on a peu de moyens pour ensuite créer, on est trop influencés par ce qu’on a appris. Dora a fait une école de stylisme en France et une école de journalisme de mode à Londres et elle dit qu’en Angleterre, on n’apprend rien mais on est libre de créer. Elle était vraiment négative et pessimiste vis-à-vis de l’enseignement et disait que la jeunesse en France ne savait pas être débrouillarde. Et une fille de renchérir que la pauvre est perdue depuis qu’elle est à la fac puisque là on lui demande d’être créative !
Patrick Roger et Anne Flippo ont très bien répondu en soulignant que pour la création, c’est une chance de pouvoir être en France, que la France est bien dynamique et permet pas mal de choses. Patrick qui a pas mal voyagé l’a bien remarqué. Évidemment, tout n’est pas livré sur un plateau et n’arrive pas tout de suite. Patrick vient de se faire connaître alors que cela fait 30 ans qu’il travaille. Certains jeunes sont de plus en plus désabusés et des interventions comme celles-là remettent les choses dans leur contexte.

La soirée s’est terminée par un verre offert au bar Ephémère et un concert de la chanteuse GiedRé. Royal!
Jeune chanteuse humoriste et performeuse, elle vient de sortir un album en 2011. Petite blonde toute innocente, elle chante des paroles dures et crues pleines d’humour noir mais si savoureuses!

Je vous invite à aller voir son site : http://www.giedre.fr/

Bilan : ces soirées à l’origine dédiées aux 18-25 ans sont plutôt peuplées de jeunes adultes de 25-30 ans. Les discussions n’en sont que plus intéressantes. Le cadre est génial, les invités passionnants et impliqués. Que dire de plus? La prochaine soirée est le 5 avril, il me semble. Renseignez-vous si vous êtes curieux!

Et moi, je rentre vite… espérons que Lola n’ait pas remarqué mon absence !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s