Le Salon du Livre 2012 se dépoussière


par Heimfell

Un peu de lecture dans la cuisine cette semaine avec le salon du livre, porte de Versailles qui, comme tout les ans, permet de faire le point sur les tendances du monde littéraire mais aussi d’aller remplir sa bibliothèque pour l’année. Après les « lettres nordiques » l’année dernière, c’est le Japon, déjà invité en 1997, qui était à l’honneur cette année, un choix qui n’est sans doute pas étranger à la célébration des 10 ans de la parution du premier tome de Naruto en France que le salon célèbre par une petite exposition. C’est quand même l’occasion de découvrir d’autres oeuvres et auteurs dont on n’entend pas vraiment parler dans nos contrées. On se ballade donc parmi des stands d’éditeurs proposant des ouvrages plus ou moins sérieux, qui accueillent en dédicace des auteurs se prenant plus ou moins au sérieux mais ce qui est frappant c’est la moyenne d’âge des visiteurs: des lecteurs d’un âge vénérable en côtoient d’autres qui pourraient se jeter avidement sur le dernier Twillight. Je suis évidemment un peu surpris, après tout, les livres c’est pour les vieux, quand on a moins de 30 ans, on regarde la télé, on joue au jeux vidéos mais lire, jamais ! Finalement au détours d’une allée on comprend vite la cause de cet afflux pré-pubère: stands de manga en tout genres, ballons à l’effigie d’un héros nippon (ni mauvais), magasin de goodies, en bref cette année le salon du livre s’est donné un petit côté Japan Expo (les déguisements exotique en moins…). Une bonne initiative pour attirer un public plus jeune mais aussi pour rendre justice au manga qui se vent extrêmement bien dans notre pays qui est d’ailleurs le plus gros consommateur de bulles nippones après le Japon. A part ça la ville de Moscou était aussi invitée avec un panel d’auteurs moscovites ou traitant de la capitale de la Mère Russie. Au final, quelques bonnes découvertes, par exemple Thermae Romae de la japonaise Mari Yamazaki ou Les amis de Pancho Villa de Léonard Chemineau et James Carlos Blake.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s