Mathieu Mercier au Credac


Par Flocons

Mathieu Mercier, Sublimations, Credac, jusqu’au 25 mars, commissariat par Claire Le Restif.

Mathieu Mercier présente au Centre régional d’art contemporain d’Ivry ses toutes dernières créations. Gagnant du prix Marcel Duchamp en 2003 qui l’avait projeté sur le devant de la scène artistique, l’artiste s’était fait plus rare ces derniers temps. Sa dernière exposition personnelle eut lieu en 2007 au Musée d’Art moderne de la ville de Paris. Il revient donc au Crédac à travers une exposition dans l’ancienne usine de textile d’Ivry. Il exploite l’architecture si particulière du bâtiment ouvrant sur la ville et la rue pour disposer ses œuvres en résonance avec l’environnement.

L’exposition intitulée Sublimations se répartit sur les trois salles de l’usine. La première présente des objets du quotidien associés à des outils de mesure ou pictogrammes. Mercier aime redéfinir les modalités de production des objets et leur passage dans le monde de l’art. Il est clairement influencé par Duchamp et ses démarches de ready-made. La deuxième salle intègre des objets de la rue comme un banc fait de cylindres de chantier ou un vélo posé là. La troisième salle, enfin, montre la fascination de l’artiste pour les formes d’évolution. Il expose dans un bocal un couple d’axolotls, « poissons marcheurs » connus pour, à l’inverse de l’évolution, être passés de la terre à l’eau. Ils restent toute leur vie à l’état larvaire.

Cette exposition est rapide à visiter à première vue, les salles contenant peu d’œuvres, mais elle soulève quantité de réflexions. Au spectateur de chercher des pistes de réponses!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s