Izia : So Much Trouble


par M.P.

Faire du rock en France, c’est un peu comme s’intéresser aux grandes œuvres de la littérature anglaise du XVIIIe siècle alors que l’on fait médecine : ce n’est pas toujours évident. Surtout lorsque l’on porte un lourd patronyme de la chanson française

(Higelin, en l’occurrence), que l’on a 21 ans, et que le premier album a remporté à la fois un succès critique récompensé par deux victoires de la Musique et un relatif succès commercial (certifié disque d’or). C’est donc d’une oreille méfiante et en même temps réjouie (du rock en France quoi ! Avec des guitares électriques, je vous jure !) que l’on se penche sur le nouveau bébé de la jeune Izia. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela en valait la peine.

L’album démarre au quart de tour, par un titre déflagrateur surplombé de couches gibsoniennes (« Baby »), histoire de ne pas déboussoler les fans de la première heure. Par la suite, on serait tenté de dire que les choses se gâtent (des ballades ? Grand dieu, elle n’a pas osé !). Mais ce que Izia perd en spontanéité et en fougue, elle le gagne en légère sophistication, avec un sens inouï de la mélodie (« Your Love Is A Gift » ; « Twenty Times A Day ») et en musicalité, au sens noble du terme (« She »), comme en témoigne « I Can Dance », avec sa basse ronronnante et un groove sans pareil. Orné de petites pépites (« That Night », « Penciline »), on peut dire que ce disque fait véritable figure d’ovni dans le morose paysage musical français, avec un final à couper le souffle (« I Hate You »), le tout porté par un single (la chanson titre) percutant comme il faut, montrant les réels progrès de la voix de cette chère rockeuse, oui, n’ayons pas peur des mots, qui fournit une véritable bouffée d’oxygène et comme une envie de se rouler par terre en hurlant un énorme «f-word ». Cette fille là, mon vieux, elle est terrible !

Ps : Ecoutez « I Can Dance» et « She ». Attention, risque d’extase musicale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s